Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le blog qu'il ne faut surtout surtout surtout pas lire - Page 9

  • Un poisson pour Noël ?

    C'est bientôt la grande fête du livre jeunesse, le salon du livre de Montreuil. J'ai le grand plaisir d'y signer plusieurs de mes livres, je vous donnerai le programme très vite.

    06.jpg
    Seul mon "Echange petit frère contre poisson rouge" sera absent, les organisateurs refusent les animaux (je blague!!!!)
    Mais comme ça serait quand même bien dommage de vous priver d'un petit poisson dédicacé, je vous invite à le commander via ce lien :
    contact@snow-moon.biz 
    Et il arrivera chez vous avec un petit mot de ma plume sur ses écailles !

    Echange petit frère contre poisson rouge, éditions Snow Moon, 6,5€

  • Pourquoi je vais dans les écoles

    Pour ceux qui se demanderaient pourquoi j'aime aller dans les écoles, cet email reçu hier de la part de Fayçal, enseignant aux Mureaux : 


    Très chère Sophie,
    Je suis exténué. Mais pourquoi? me demanderais-tu.
    Non pas à cause des petites têtes blondes, brunes, rousses (et j'en passe) que j'ai eu la joie de revoir aujourd'hui. Ceux-ci sont encore suffisamment innocent pour dire ce qu'ils aiment assez sincèrement!

    Oui je suis exténué! Mais pourquoi? me demanderais-tu.
    Pour tout te dire j'ai négocié pour toi! 
    Eh oui, moi, simple professeur des écoles officiant dans les tréfonds de la banlieue zepienne parisienne j'étais devant les ténords de la littérature française dans leur tanière au restaurant Drouant!
    Face à Paule Constant j'ai défendu ta plume qui sublime souvent.
    Face à Pierre Assouline, j'ai laissé parlé tes personnages décris de manière très fine.
    Face à Régis Debray, j'ai plébiscité tout, mais vraiment tout ce que  (pour la jeunesse) tu as fait.
    Face à Françoise Chandernagor, j'ai dit que s'ils ne te l'octroyait pas, ils auraient vraiment tort.
    Face à Bernard Pivot, de faute de faire des fautes d'orthographes en parlant, je n'ai pas osé dire un seul mot.
    Face à Didier Decoin, de toutes tes intrigues, j'ai défendu chaque recoin.
    Face à Edmonde Charles-Roux, j'ai tenté de mettre en avant ta collaboration avec une école de patronyme semblable...les Roux.
    Face à Philippe Claudel, j'ai débattu de la place des illustrations de tes livres qui sont si belles.
    Face à Patrick Rambaud, je n'ai pas pu m'exprimer car je commencer à perdre haleine...dans cette petite pièce j'avais si chaud.
    Enfin, face à Tahar Ben Jelloun, je n'ai pas arrêté de répéter que la découverte de tes livres dans ma classe a fait BOUM!

    Malgré toute cette débauche d'énergie...je n'ai pas pu les fare changer d'avis...SNIF
     Mais sache que l'avis de ces Dix membres de l’Académie Goncourt ne me feront pas changer d'avis!
    Tu es une excellente auteure de littérature de jeunesse et tu le resteras avec ou sans prix Goncourt!


    Et comme j'ai entendu dire dans le "petit journal de canal+ (quelle référence...je sais!) :"un livre (naît) n'est pas un chef d’œuvre...il le devient"


    Je parle souvent ici des très bons moments que je passe dans les écoles, de tout ce que je trouve auprès des enfants et des enseignants. Certains, particulièrement impliqués, vous donnent juste vraiment envie de travailler avec eux. Fayçal est de ceux-là. L'année dernière, avec ses élèves de CM2, il avait carrément réalisé un roman photo à partir de mon livre "Les enquêtes d'Anatole Bristol". Sa collègue Christel n'avait pas non plus manqué d'imagination. L"année d'avant, c'était Yann qui m'avait fait découvrir toute l'énergie de ces enseignants de ZEP.

    Quand l'académie m'a appelée cette année pour retourner aux Mureaux, banlieue réputée difficile (et je ne nie pas cette réalité) j'ai tout de suite dit oui.

  • Petit minus

    petit-minus.png

    Quelle jolie balade, au propre comme au figuré, que ce tendre album ! L’héroïne part en vadrouille,  juchée sur le vélo de son papa. « Ça y est ! » lui a juste annoncé ce dernier, mais la petite fille devine bien que « ça » a à voir avec le ventre de maman qui s’est arrondi, arrondi ces derniers mois. Cette tendre promenade est l’occasion de revivre cette grossesse et de reformuler toutes les inquiétudes de l’enfant face à ce nouveau venu. Très bien construit, l’album présente en page de gauche les pensées de la fillette et en page de droite les étapes de ce voyage vers la… fraternité. Le texte est particulièrement bien adapté aux enfants, et les dessins, aux jolis traits de crayons de couleurs, apportent encore une touche de douceur.

     Petit Minus, écrit par Séverine Vidal, illustré par Cécile Vangout, aux éditions l’élan vert, collection les petits m, 11,20€