Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La jeune fille au téléphone et ses chats

La semaine dernière, mon père m'a envoyé cette photo qu'il venait de retrouver.

Dans une ambiance claire obscure, une adolescente s'abandonne au plaisir du papotage téléphonique tandis que ses chats veillent sur elle.

Gare à toi si t'approches, semble miauler le félin noir au premier rang...

Je peux dater cette photo, au pantalon ! J'étais en seconde :  j'avais déjà un jean gris et encore mon chat Boule. Pour le reste, je reconnais à peine la jeune fille, mais sans souci le téléphone, mon indispensable déjà (que serais-je devenue si j'avais grandi à l'époque des portables !?), et surtout Boule, bien installé sur moi, et Coca, mon grand amour félin.

J'ai eu envie de publier cette photo si intime sur mon blog parce que je me plonge en ce moment dans ces années d'adolescence.

En septembre prochain, j'ai le bonheur d'avoir trois sorties de romans pour cette tranche d'âge.

Poids Lourd, des Editions de Mortagne, arrive en France. L'obésité morbide et la chirurgie bariatrique est un sujet peu abordé en littérature jeunesse. Ce n'était pas évident, je n'aurais pas pu le faire, je n'en aurais pas eu envie surtout, si je n'avais pas rencontré Nathan. Merci mon gars !

Le Carnet (de Groku) sort au Livre de poche Jeunesse. Pour cette occasion, je me suis replongée dans ce texte si important, douloureux et source de tant de belles rencontres pour moi. J'ai été étonnée de son intensité, de cette sourde colère parfois, de ces sentiments que j'avais examinés au microscope et qui ont réussi à s'exprimer depuis. Le livre s'appelle désormais "le carnet", je me suis dit qu'il était temps d'arrêter d'envoyer mon groku à la tête des gens. En commençant peut-être par la mienne, de tête. Isabel Vitorino et la team Hachette ont fait un travail extra (merci Angéline !) Non seulement le texte a été réactualisé quand c'était nécessaire, sans être dénaturé, mais il a en plus une super chouette couverture...

Chez Fleurus, sortira aussi à la rentrée (quelle rentrée ! vous dites-vous, moi aussi !) un roman choral comme j'aime les écrire : Des filles, des filles, des filles et un garçon. L'histoire d'une bande de jeunes pas encore amis, qui entrent au lycée plein de projets, de questions, d'envies et de maladresses... Ce roman est ma première collaboration avec Claire Renaud, et j'insiste sur le mot première, parce que je m'en souhaite beaucoup d'autres !

En septembre, je vais avoir 50 ans. J'ai toujours des amies au bout du fil (moins souvent !), un chat dans ma vie, mais plus de jean gris.

Écrire un commentaire

Optionnel