Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Anatole rime avec... espagnol !

    anatole espagnol.jpeg

  • Hommage aux professeurs documentalistes

    Voilà, vous êtes quelques-unes déjà à savoir comme je respecte et j'apprécie le travail que vous faites auprès des collégiens pour répandre la bonne nouvelle faire connaître nos livres auprès des jeunes lecteurs en herbe en basket le plus souvent.

    Grâce aux éditions Hachette, j'ai pu vous envoyer un exemplaire de mon dernier livre, le Papapillon. Cela a été l'occasion de jolis échanges par email, et je me permets d'en publier un qui retrace bien ce que vous faites, ce que vous êtes. 
    Merci à toi, Isabelle !

    Journée de mardi, 14h: le courrier du jour arrive, et avec, ta superbe dédicace sur le Papapillon. Merci à toi, j'étais très touchée et bien fière!!!
     
    16h: quelques minutes de libres, je recouvre le livre, l'enregistre dans la base et le pose sur le présentoir des nouveautés juste avant la sonnerie de fin des cours.
     
    CDI fermé le mercredi
     
    jeudi, 10h, récréation du matin (celle réservée aux 6/5èmes):
    trois copines de 6èmes s'extasient devant la couverture et veulent l'emprunter, après discussion avec moi, un arrangement est trouvé: Allizé le lit la première, Ophélie le récupère ensuite, et Solène l'empruntera après.
     
    Le Papapillon n'aura attendu que très peu de temps sur le présentoir des nouveautés, il débute déjà une longue vie de prêts et de discussions entre copines.....
     
    Alors il fallait t'envoyer ce mail aujourd'hui, pour que tu mesures la vie trépidante de tes romans une fois publiés.....

  • Anatole sur la piste des Merles

    Bon, je plaide coupable : je suis super en retard sur ce coup-là ! Les élèves de CM 2 de l'école des Merles de Villecresnes et leurs enseignantes ont bien rendu leurs livres à temps pour la fête du livre en juin dernier. D'ailleurs, la vente et la dédicace à la bibliothèque de la ville ont été un super moment de bonne humeur. Quelle ambiance ! Depuis, j'avais leurs livres sur mon bureau... et toujours pas percé les mystères de mon scanner. C'est fait !!!!!!

    Oui ! Super ! Cool ! Trop fière... Enfin ! (je prends le temps de me réjouir, ça n'a pas été simple !)

    Bref... Voici donc en images cette fabuleuse aventure. Les enfants ont tout d'abord lu "le gang des farceurs", le premier tome des aventures d'Anatole Bristol. Nous en avons parlé, j'ai répondu à toutes leurs questions, plus intéressantes les unes que les autres. Puis ce sont eux qui se sont mis au travail, pour inventer la suite. Comme ils sont partis en classe découverte au ski, ils ont décidé d'y situer l'intrigue. Avec chaque classe, nous avons monté l'histoire, puis nous avons imaginé dans quel ordre les événements devaient se produire pour maintenir le mystère, et monter le livre en chapitre.

    Ensuite, ils ont écrit ! 

    carine hinder.JPG

    Carine Hinder, l'illustratrice d'Anatole, est venue ensuite leur donner la patate.

    eleve qui dessine.JPG

    Si, je vous jure, la patate, c'est le secret pour dessiner mon petit héros.


    Maya saenz.JPG

    Maya Saenz, notre éditrice, leur a elle expliqué comment le livre naissait, à partir d'un manuscrit et des dessins. 


    C'est vrai que nous les avons donc guidés dans chaque étape, mais sans jamais prendre leur place. Ces histoires, ce sont le sleurs, et je vous garantis qu'elle sont très réussies ! La preuve : un avant goût avec une couverture et une quatrième de couverture très soignées.

    anatole merles 1.jpeg

    anatole merles 2.jpeg

     

     

    anatole merles 3.jpeg

     

    anatole merles 4.jpeg

     

    anatole merles 5.jpeg


    anatole merles6.jpeg


    Tous ces écrivains en herbe viennent de rentrer en sixième, je leur souhaite une très belle aventure au collège. Bravo encore à eux, et à leurs enseignantes qui se sont investies à fond, qui ont donné de leur temps et même oublié des valises le matin du départ pour donner des idées !


    PS : le dahuteau existe, il est super mignon en fait...